Grain de folie!
A la lueur chancelante d’une bougie
Entre quatre mûrs qui n’ont que faire de cette faible luminosité de fortune
Au milieu du lit défait par ce corps nu
Sur ce papier froissé par la brutalité du temps
Malgré le sommeil qui hante ses prunelles
Bien que tenaillé par un désir de ouf
Aux prises avec ces fourmillements déracinés
La plume accouche de son idée d’amour
Amour qui dérive sous ces eaux profondes d’infini d’éternité
Amour qui se cherche dans les cœurs mutilés
Amour en quête de vie…
Le poète est fou…
Par Shoomeatove!

Publicités