Le poète et slammeur Jean d’Amérique quitte le pays en direction de la France pour une résidence artistique du 22 mai au 16 août 2016. Après  le succès de Petite Fleur du Ghetto récemment mis en spectacle, l’artiste compte nous livrer une nouvelle création artistique puisqu’il est parti travailler sur son projet de spectacle : Liberté, mon seul pirate ! Afin de concrétiser cet œuvre, il est reçu par la Maison Des Arts Théâtre au bout des doigts à Agen en France. Ce séjour de trois mois lui servira à approfondir et à terminer cette création qui est soutenue en Haïti, par la FOKAL.

Au cours de ce voyage, le Fils du soleil aura à sillonner également des routes menant à Paris, Marseille, Reims, Bordeaux, Lille, etc… pour dit-il, faire don de son œuvre poétique.  Un programme chargé entre animation d’atelier, des rencontres littéraires, des performances autour de son livre Petite Fleur du Ghetto, Mention spéciale du Prix René Philoctète de la poésie 2015.

13177678_1128948623828339_8953556354815177307_n

Une semaine en Italie est aussi inscrite à ce pèlerinage du Fils du soleil qui traine avec lui sa Fleur du Ghetto, ses projets, ses rêves, son pays et sa bande qu’il affirme vont lui manquer énormément durant son absence. Cependant, il considère cette opportunité, comme une occasion de partager sa vision du monde, sa poésie et sa culture, de faire des rencontres et de créer des liens utiles pour sa carrière. Il espère que son art profitera en maturité de cette expérience qu’il pressent enrichissante.

Jean d’Amérique parti et déjà installé à Agen, on lui souhaite un séjour d’une dimension artistique qu’on pourra savourer bientôt à la lumière de son prochain spectacle : Liberté, mon seul pirate.

13139301_1121956494527552_5449372994728824662_n
Jean d’Amérique joue Petite fleur du Ghetto
Publicités