Recherche

Shoomeatove

'' Coeur et Plus ''

Catégorie

Photographie

Voyage,souvenirs et confidences!

Mois de Juillet de l’année dernière, j’ai fait un tour en Belgique. La belle province de liège m’a accueillie durant 5 jours. Moi et des centaines d’autres jeunes francophones venus de pays differents. Tu viens d’où? ( Ouvrir le lien pour en savoir plus) On avait eu une belle fête avec la langue francaise comme invitée d’honneur.

IMG_20150720_095816.jpg
Cérémonie d’ouverture du Forum Mondial de la langue francaise 2015 au Forum de Liège

La jeunesse réunie à liège avait une mission. L’organisation Internationale de la Francophonie ( OIF) recherchait une jeunesse créactive! La Créactivité ( Ouvrir le lien pour en savoir plus) était donc ce lien solide qui nous a amené dans une seule ville sous le couvert de la langue francaise.

11781679_10206401024618360_5031133485812638820_n.jpg

Le monde a son secret de survie dans l’entraide, la solidarité et l’amour. Si nous puisons beaucoup plus dans ces vertus que nous possédons, et quand bien même…que nous pouvons cultiver, tout ira beaucoup mieux. Je parle d’expérience. J’ai vécu le pouvoir de la bienveillance au cours de cette rencontre internationale. J’ai compris que les hommes pourraient éviter bien de guerres avec un simple mot gentil. Une seule bonne intention aurait suffit pour que des mots comme « racisme, haine »  ne voyaient pas la création. Gentillesse-Sourire-Solidarité ( Ouvrir le lien pour en savoir plus) était une expérience extraordinaire à liège.

IMG_20150723_161524.jpg

Croisements de culture, rencontres extraordinaires, découvertes merveilleuses…J’ai eu droit à la totale! L’Art comme je l’aime: mystérieux et profond. Des activités étonnantes autour de la culture. Ma dernière soirée Musiques du monde ( Ouvrir le lien pour en savoir plus) restera encore longtemps dans ma tête. Pas moins que ce moment renversant Choc Culturel! ( Ouvrir le lien pour en savoir plus).

IMAG4263.jpg

 » Happy Birthday to you ?  » 21 Juillet, c’est la fête nationale belge! Et ces jeunes participants au forum pas du tout belges, avaient décidés de célébrer l’occasion, pour remercier ce beau pays qui nous avait reçu! Je m’ étais dit quel bel exemple de solidarité et de reconnaissance. J’ai capturé ce moment.

Est-ce que j’ai donné l’impression qu’on ne faisait que s’amuser?

IMG_20150722_172138.jpgIMG_20150722_172209.jpg

Pardon! Car des conférences, ateliers, séances de labos, travaux pratiques…en somme du travail, il y en avait eu débordant,mais gratifiant!

11223330_10206401046858916_4503973643773108312_n11252348_10206412436943661_8822140184127932285_n.jpg

Présenter des projets et discuter de leurs réalisations, échanger des partenariats, faire de nouveaux contacts, apprendre des autres et donner un peu de soi…Construire quelque chose ensemble…la vie du forum!

IMG_20150722_175115.jpgIMG_20150724_115932.jpg

Partir vide et rentrer rempli…la rencontre avec des compatriotes vraiment bien, ainsi que d’autres gens impossibles à oublier. ( Petit clin d’oeil à  Widlore Mérancourt ) et à  (Saïdou Koanda ) de belles rencontres fructueuses.

IMAG4273.jpg11222239_10206449542311272_8735375033996403676_n.jpg

Finir le voyage sans parler de la bouffe? Ce serait impardonnable de ma part de vous cacher Tivoli, le lieu de tous les délices! J’ai encore le goût d’un certain lapin sur ma langue!

IMAG4185.jpg

Ce billet est l’occasion pour moi de partager avec vous les moments qui m’ont marqué au cours de ce voyage inoubliable.De vous faire lire ou relire mes récits, (via les liens) et aussi de partager des photos inédites.

J’ai laisse liège, ( 3:00 am)  mon aventure du forum a pris fin avec ce dernier baiser sur la place Cockerill. Pardonne moi, je suis une grande romantique, et voyage sans petit béguin ne correspond pas à ma nature!

12043007_10206840722850541_2870257762969738206_n.jpg
On se reverra…Place Cockerill!

 

 

Publicités

Partir en voyage scolaire au Cap-Haïtien, comment?

Pour des étudiants à l’université, étudier dans les livres n’est pas suffisant. Entre les cours d’économie , de langues, d’introduction à la gestion et aux droits… les étudiants de l’Université Notre-Dame de Jacmel (L’UNDH-Jacmel) , classe de francais- année préparatoire s’exercent aussi au leadership. Organiser un voyage scolaire au Cap-Haïtien était l’épreuve à subir durant tout un semestre. Coup d’oeil sur le leadership de ces jeunes futurs gestionnaires.

DPP_0142.JPG
Juszezak Sarah prenant fièrement la parole au concert de levée de fonds

A l’initiative de ce brillant projet la professeure de français, Sarah Juszezak. Détentrice d’un master en communication internationale et d’une maîtrise en didactique des langues étrangères, Sarah est française d’origine haitienne.  Elle a vécu en France avant de faire le choix de vivre dans son pays d’origine.  Enseignante de français à l’UNDH-Jacmel, elle a voulu faire de son cours ce dernier semestre un cours concret en privilégiant la méthode actionnelle dans l’apprentissage et l’enseignement du français en considérant les étudiants de l’année préparatoire comme des acteurs sociaux ayant à accomplir des tâches tout au long du semestre jusqu’à la réalisation d’un projet final. Ce projet final devrait permettre aux étudiants  ou apprenants de comprendre pourquoi ils agissent.

Dans cette perspective, les étudiants  ont donc décidé, avec leur professeur de français, d’organiser un voyage  dans le  nord du pays du 25 au 29 Juillet 2016. Tout au long du second semestre, le cours de français s’est articulé autour de ce projet communautaire, depuis sa conception jusqu’ à sa réalisation. Ce projet a permis au cours de français d’évoluer sur des thématiques comme le francais du tourisme, le francais administratif, communiquer avec un sponsor ou d’autres partenaires…L’expérience est aussi utile à leur sens du leadership et organisationnel. Ce projet de voyage avoisine les 355,000.00 gourdes de budget . Les idées pleuvent pour réunir les sous. Et la méthode actionnelle fait ses preuves.

DPP_0148.JPG

Dans la boite à idée, un grand tournoi de football entre les différents établissements scolaires de la ville de Jacmel. Le College Inter-Familia en a profité pour rafler le titre de champion, Il y a eu aussi  » Les Jeudis du cinema » Projection de grands films classiques. Mais la plus brillante des idées fut de choisir un parrain pour ce projet a haute visée vers  l’excellence dans la linguistique, la recherche culturelle et communautaire. Un choix qui s’est porté peut-on lire dans leur dossier de presse, sur l’artiste Jean Jean Roosevelt.

Pourquoi Jean Jean Roosevelt?

Gagnant des derniers Jeux de la francophonie et du prix TV5 monde. Les étudiants l’ont choisi parce qu’il est l’ambassadeur de la langue française à travers le monde francophone, et aussi pour ses nombreux engagements dans des projets communautaires en Haiti. Son soutien au projet a été marqué par un concert de levée de fonds qu’il a donné dans la ville de Jacmel le vendredi 8 juillet.

j1

C’est dans l’euphorie et la joie que les fonds ont été récoltés grâce à la musique de Jean Jean Roosevelt. Ces chansons sont scandées une à une par un public assis en maitre d’œuvre. Les participants avaient le contrôle de la programmation et choisissaient eux-même la chanson suivante. Une forte préférence pour le dernier album du chanteur est remarquée. Le public de jacmel présent au Bèlvédère montrait une réelle connaissance de l’œuvre musicale de Jean Jean Roosevelt qui a du coup fait vivre un moment de folie au Bèlvédère plein comme un oeuf.

j7

Grâce au leadership des apprenants, ce concert considéré comme l’une des étapes pouvant les aider à boucler un cycle fut un succès. Sarah Juszezak a confié sa fièrté débordante à l’endroit de ses étudiants. Pour elle cette réussite a un double-sens. Pouvoir donner la possibilité à une quarantaine de jeunes de découvrir une partie importante de l’histoire du pays, et de changer l’image d’Haïti à l’extérieur. Ayant vécu ailleurs, elle cotoie les préjugés sur sa communauté d’origine très souvent. A l’aide d’un documentaire présentant toutes les étapes de la préparation du voyage jusqu’au déplacement au Cap-Haïtien, elle veut prouver au monde que son pays n’est pas seulement la pauvreté et la précarité, l’insécurité ou la faim, mais aussi des jeunes entreprenants et compétents, un pays avec une culture riche et envoûtante.

j8

Si l’on peut se fier au nombre de participants présents à cette manifestation culturelle, les fonds ont bien été levées. Il ne reste qu’à souhaiter un bon voyage à toute l’équipe. Sinon, on peut exhorter d’autres universités ou groupes sociaux/politiques à faire l’expérience des projets communautaires participatifs.L’UNDH-Jacmel, classe de francais en année préparatoire l’a réussi haut les mains.

LA TENDRESSE EN TOUFFE 50/52

La tendresse n’est pas un sentiment, c’est une qualité de regard, une qualité d’écoute, de contact, de sourire.
Citation de Jacques Salomé ; Pourquoi est-il si difficile d’être heureux (2007)

Les sentiments font peurs. Réfléchir à deux fois avant de les exprimer, réfléchir encore et encore avant de les partager…devant les sentiments, on hésite, on recule plus souvent au lieu de plonger. Face aux sentiments, on réagit avec prudence. On a peur de se blesser, de faire du tort, de s’être trompé…

La tendresse. Qui peut refuser la tendresse? Qui peut dire non aux caresses du vent? Qui reste de marbre devant le sourire d’un enfant? Qui ne s’émeut pas devant le bleu étendu de la mer à la rencontre d’un ciel tiède qui laisse partir le soleil?

La tendresse n’est que bienveillance.

Cette semaine, j’ai choisi le thème TENDRESSE pour mon projet photo 52. C’est un mot qui m’a plus ou moins hanté, j’ai pris plein de photos pouvant illustrer mon thème de la semaine, je ne sais pas pourquoi mon choix s’est arrêté sur cette touffe de coton. J’ai essayé de comprendre.

Coton: Matière première. Source de confort, de douceur.

Suspendu dans sa branche: Disponible pour quiconque. 

La raie lumineuse: Apporte de la chaleur, un peu d’éclat.

La Photo: Une touffe de coton isolée, un magnifique bokeh, la tendresse à l’état brut.

Je termine ce billet avec cette belle pensée :

La tendresse est le repos de la passion.
Citation de Joseph Joubert ; Des passions et affections de l’âme, LIII (1866)

Et j’en profite pour vous annoncer le thème de la semaine prochaine: ( je crois que ça fait plus honnête, envers moi et envers vous. ) PHOTO DE RUE.

J’ai hâte de vous retrouver avec la photo 49 du projet.

Thème semaine: Tendresse
Titre Photo: La tendresse en touffe
Exifs Photo:  f/5.6 – 1/125s- ISO 100-55mm

Jazz Arts Traditions, Je vous raconte!

Conçu au départ pour faire la promotion de la musique jazz en Haiti, le Haiti jazz club s’est heurté au mutisme du genre dans la foulée des musiques populaires comme le Rap, le Hip-Hop ou encore le compas musique  vieille de 60 ans. Reconverti en club de promotion d’art et de culture, sans rejeter le jazz qui de toute façon fait parti de cet ensemble, il organise la soirée: Jazz Arts Traditions. Un coup d’essai peut-être, mais un coup de maître!

Par un samedi soir un peu fraîche, dans les 24 degré à Pacot, le club Yanvalou a acceuilli cette ambiance dites artistique.

Jazz et Floklore se succèdent, notamment avec les groupes Family Jazz et Trio Aroyo pour le jazz, tandis qu’une demi-douzaine de tambourineurs talentueux incitent les prouesses de la troupe de danse Tet Gridap!

IMG_2818.JPG
Family Jazz

 

IMG_2912.JPG
Trio Aroyo
gridap.jpg
Les danseuses de la troupe Tèt Gridap

 

L’artisanat et la mode répondant présent par le défilé des mannequins féminines arborant les bijoux de la collection Noblesse.

Une soirée réussit compte toujours un clou! Et pour  Jazz Arts Traditions, ce fut le Live Painting, ou pour être plus imagée: la création de trois tableaux, trois oeuvres d’arts réalisés par trois extraordinaires peintres durant le déroulement  de la soirée au vu de tout le public qui n’a pas caché son admiration pour les magnifiques travaux. Je crois qu’ici je ferai un peu de personnalité pour ne pas cacher la beauté du spectacle donné par: Olivier A. Gauthier, Nathania Pericles, Raynald Beaufort.

ptr

                                Olivier A. Gauthier, Nathania Pericles, Raynald Beaufort.

 

lvp
Séance de Live Painting

 

Pour ceux qui ne connaissent pas Richard Barbot, il a été présenté comme un très grand musicien de jazz et aussi comme un peintre haïtien de renomée internationale. L’hotesse de la soirée, Marie Flore Morett, nous a bien relaté sa passionante discussion avec Barbot qui compare sa pratique des deux arts,comme un mariage avec des hauts et des bas où les partenaires essaient chacun de dominer, mais qu’une fois dans l’union sacrée connaissent l’harmonie parfaite. Il a reçu une plaque d’honneur, pas pour cette discussion avec Flore, mais pour sa contribution à la culture haïtienne.

barbot.jpg
Richard Barbot reçevant sa Plaque d’Honneur des mains de Marie Flore Morett et de Claude Carré

 

Cette soirée fut, sous l’oeil de mon objectif de photographe, une amalgame culturelle, ce concept que je trouve fascinant, où l’art n’a pas de répit, pas de limite, pas de frontière, où le spectateur se permet d’être un avare, devorant en même temps des tranches de peinture, de musique, de danse, de mode, d’artisanat, de litterature avec la vente-Signature des 3 ouvrages de l’écrivain Claude Carré,un homme aux multiples chapeaux. Et, tout se déroule en même temps, plusieurs scènes en un seul site et le public autour qui fait le plein d’art, de culture, de détente.

Chacun des peintres ont signés leur tableau, les dernières notes d’un jazz rhytmé s’égrennent, le public qui fait une ovation dictent la fin d’un moment de rêve.

tableaux.jpg

Seul ombre au tableau, Yanvalou pourrait encore acceuillir des gens s’ils venaient à passer par là. Le contexte politique du pays semble ralentir la bonne marche de la vie nocturne à Port-au-Prince, mais c’etait peu pour intimider les organisateurs membres du Haiti Jazz Club parmis lesquels, Claude Carré et Christelle Pierre supporté par Christophe Denis.

ombre.jpg

Tout compte fait, L’ambiance était so jazzy, ce qui veut dire que le jazz peut faire son nid dans le registre de nos activités culturelles. Haiti Jazz Club a gagné le pari du 16 janvier 2016, alors à quand la prochaine?

IMG_2821.JPG
Le trompetiste Amazan Audoine

UNE RÉSOLUTION A TOUTE ÉPREUVE! 52/52

On compte à rebours, nous voici donc à la semaine 52.

J’aurais pu vous dire que je suis superstitieuse, mais bon je ne révèle rien  du tout! Cependant, je trouve vraiment intéressant le fait que je sois tombé exactement sur le thème  » Résolution  » pour débuter mon projet52!

Pour quelquesoit le projet, il faut une bonne résolution pour l’entamer, mais aussi et surtout, une ferme résolution pour le mener à bout. Je vous présente donc ma première semaine d’une série de 52 dans le monde fascinant de la photographie!

Pendant 52 semaines, je vous invite à découvrir 52 clichés que j’aurais à prendre sur un thème different chacun.

Je ne suis pas nouvelle dans la photographie. Bien avant mes premiers téléphones intelligents, j’investissais dans les caméras compacts. Je prenais des photos à lasser mes sujets.  Les auto-portraits sont devenus à la mode depuis un certain temps, mais ca fait un bail que je me prends en photo moi-même. Tout ceci, c’est pour vous raconter un peu ma passion pour ce domaine.

J’ai finalement décider de me convertir en Photographe professionnel  en 3 étapes:

1 ) Je me suis procuré mon premier réflex

2 ) Je me suis inscrite à un cours de photographie

3 ) Je continue ma formation par le plaisir de la pratique

et nous voici en pleine phase 3.

J’ai deniché ce site qui propose qu’on fasse ce projet et je me lance , à la recherche de la photo.

Et voila, chez mon voisin ( Non, je n’ai pas couru un marathon )  l’image 52 du projet.

Ce qui m’a attiré vers cette scène c’est la beauté des volailles. Leur fier attitude. Quand je me suis apercue, qu’ils n’auraient pas dû être enfermés dans une cage. Pourtant, ils font le va et vient, picotent dans leur nourriture, gloussent et chantent.

C’est pour moi, l’image qui décrit, une résolution à toute épreuve!

N’hésitez pas à donner vos avis en commentaires et à laisser un j’aime si cela vous a plu.

Cliquez ici pour voir les photos des autres participants du Projet 52 Deviens Photographe

A la semaine prochaine, pour découvrir ma photo sur  un autre thème!

 

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :